English Español Français Italiano 中文

¿Pourquoi choisir UAL? >>

"A Tapear" dans la ville de Almeria

La province d'Almeria est très célèbre pour le "tapeo", mais de quoi s'agit-il? S'il fallait trouver une définition du mot, digne de la "Real Academia de la Lengua", on dirait probablement que c'est l'action de manger des "tapas". Mais qu'est-ce une "tapa"? L'extension de ce concept, couvre largement tout le territoire national. Nous définissons "tapa" ("couverture") un apéritif qui accompagne toute boisson savourée dans n'importe quel bar.

Aperçu historique sur les tapas

Bien qu'il existe des références célèbres faisant appel à "une petite portion de nourriture", accompagnant une boisson avant le repas principal de la journée, (Cervantes parle dans son Don Quichotte de «suppression» et Quevedo de "aviso" ou "avisillo"), il ne fait aucun doute que les "tapas" sont un produit typiquement Andalous qui se généralise au milieu du XIXe siècle et qui dès lors, s'est répandu dans tout le reste de l'Espagne.

Dans une certaine façon, on peut considérer que la "tapa" était simplement une sorte de mesure de sécurité; en effet selon certains, les tapas des origines n'etaient que des tranches de charcuterie (chorizo, filet de porc ou jambon) qui servaient à "cacher" le verre de vin rouge ou blanc, évitant ainsi la chute inopinée d'une mouche, tandis que d'autres affirment que "la tapa" servait à remplir le "trou" laissé par le vin dans l'estomac.

À l'heure actuelle, la "tapa" a sans doute évolué; ce petit hors d'oeuvre offert pour accompagner les boissons: olives, une tranche de saucisson, etc. est devenu aujourd'hui, l'objet gourmand d'une véritable olympiade gastronomique, comprenant de menus de tapas spécialisés, convoités par de nombreux restaurants.

Néanmoins, l'art des tapas est quelque chose de plus que la réponse de l'Espagne au style «fast food» imposé par le rythme de la vie moderne dans les grandes villes et par la mode importée des Pays anglo-saxons. "Ir de tapas", en d'autres mots: le fait de consommer des tapas dans différents restaurants ou bars, extériorise un style de vie. La consommation de tapas, représente le partage avec autrui d'un espace ouvert, le comptoir, autour duquel aux coups de coude l'on répond par un sourire, où des conversations impromptues se nouent entre des gens qui tous se connaissent parfois peu ou rien du tout, au grè des rencontres.

Peut-être c'est pour cela que l'art des tapas est né et s'est développé dans des lieux où les gens sont extravertis, amicaux et bruyants comme l'Andalousie, le Pays Basque, Navarre, La Rioja, Valence, Murcie et en Galice aussi, dans une certaine mesure, où les groupes de jeunes et moins jeunes, on l'habitude de prendre souvent des "copas, chiquitos, vinos, tazas, etc.", à travers des rituels bien établis.

Un cas particulier est celui de Barcelone, une ville qui n'a jamais existé dans la tradition des tapas, mais dans laquelle, il est vrai, le dimanche on avait l'habitude de prendre un apéritif « fer el vermut", dans le bar du quartier. Pas de coutume de "verre et tapas", voilà pourquoi peut-être, n'y avait-il pas beaucoup de bistrots dédiés à cet effet, en dehors de quelques bars dispersés, appartenant pour la plupart à des propriétaires venant de Galice ou d'Andalousie qui tâchaient de recréer une ambiance familiale, inspirée à leurs terres d'origine. Mais tout cela a changé et à l'heure actuelle, Barcelone est une ville qui offre l'un des plus vastes choix de "tapas" en Espagne. Au cours des trois dernières années sont apparus un certain nombre de locaux spécialisés en tapas qui font le bonheur des habitants et des visiteurs qui affluent vers cette ville cosmopolite

Bars à tapas recommandés

  • Quarterdeck
    Paseo de Almería, 4
    Fruits de mer,fritures de poisson et poisson mariné
  • Robles
    Avda. de Estadio
    Il est recommandé de commander un "cateto"
  • Bodeguilla Marqués de Heredia
    Plaza Marqués de Heredia
    Charmant local situé dans le centre historique de la ville, à côté du Teatro Cervantes. Grande terrasse et grande variété de tapas.
  • Casa Puga
    C\ Jovellanos, 7
    Fondée fin XIXe siècle, offre plus de 70 types de tapas, exquises et abondantes. À ne pas perdre les crevettes panées et oeufs de poisson grillés.
  • Bodega Capel
    C\ Nuestra Sra. del Mar
    Bar andalou typique avec un menu varié de tapas, y compris les plats traditionnels de Almeria: gurullos, migas, trigo,..etc.
  • El quinto toro
    C\ Juan Leal, 6
    Inspiré au style taurin. Il est recommandé de commander le "chato casero" avec les pommes de terre "patatas a lo pobre", tripes, ou "fritada de lomo" (porc).
  • La encina
    C\ Marín, 6. A côté de la vieille place.
    Restaurant-brasserie au décor très joli.
  • Las botas
    C\ Fructuoso Pérez, 3
    Merlu mariné, assiettes variés, fromage vieux et le jambon ibérique.

Mise à jour par: STIC

Date: 19 juillet 2011

Icône conformité au Niveau Double-A. Directives PW3C-WAI 1.0 d'accessibilité aux contenus Web CSS valide XHTML 1.0 Transitionnel Valide

© Copyright UAL 2020

Logotipo de la Universidad de Almería
  • Mostrar
  • Logotipo de la Universidad de Almería
  • Ocultar
  • Logotipo de la Universidad de Almería Compártenos
  • Síguenos en
  • Siguenos en twitter Siguenos en youtube Siguenos en facebook